Appel de Corti: Emgann, Batasuna et Anaram Au Patac ,soutiennent D.Pasqualaggi et A.Otegi

Publié le par FPL

afitxa-corti-1.gifDumé Pasqualaggi - Arnaldo Otegi

Le porte-parole du parti de la gauche indépendantiste basque BATASUNA, illégalisé dans l'Etat Espagnol depuis 2002, a été arrété vendredi 8 juin sur la base d'un jugement prononcé depuis plusieurs mois à une condamnation de 15 mois d'incarcération pour avoir participé à un hommage à un militant décédé, ce qui pour la justice espagnole relève de l'apologie du terrorisme.

Dominique Pasqualaggi, incarcéré suite à l'attentat d'Aix-en-Provence qui avait coûté la vie à Lisandru Vincenti, a fait jeudi 14 juin une chute dans des conditions troubles dans les locaux de la SDAT à Paris, lors d'une garde à vue prolongée depuis mardi 12. De sérieux doutes planent sur les conditions de ce drame.

Ces deux évenements, auxquels nous pourrions rajouter des dizaines d'arrestations, d'illégalisation de partis ou d'associations, des centaines de prisonniers politiques basques et corses emprisonnés en France et en Espagne, sont significatifs de deux conflits poltiques auxquels des réponses politiques doivent être apportées.

Les organisations suivantes : Batasuna (Pays Basque), Emgann (Bretagne) et Anaram Au Patac (Occitanie), signataires de l'Appel de Corti (août 2006), expriment leur solidarité avec Arnaldo et Dominique, et appellent de leurs voeux la mise en place d'un processus de paix au Pays Basque et d'une solution négociée en Corse. Les Etats Espagnol et Français doivent se mettre au diapason du droit international des peuples.

Réagir ici

Telecharger l'appel de corti

Publié dans Peuples en Lutte

Commenter cet article