Repression au Pays basque contre le parti Batasuna

Publié le par FPL

batasuna.jpg

23 responsables du parti politique Batasuna interpellés.

 

La répression continue de s’abattre sur Batasuna,parti politique indépendantiste ,dans tout Euskal Herria.vous trouverez ci-dessous la condamnation des organisations signataires de l’appel de corti ainsi que la liste des personnes interpellés. D’autres informations et la suite du dossier sur le FPL.

 

afitxa-corti-1.gifLes organisations signataires de l'Appel de Corti




- condamnent l'arrestation de Joseba Alvarez, porte-parole de
Batasuna, parti de la gauche indépendantiste basque.

Depuis de nombreuses années, Joseba Alvarez mène un important travail
avec tous les peuples en lutte pour leur souveraineté et pour la
solidarité internationale.

10 ans après l'arrestation du bureau politique de Herri Batasuna
pour avoir diffusé une proposition de paix émanant de l'organisation
Euskadi Ta Askatasuna, 3 mois après l'incarcération d'Arnaldo Otegi,
porte-parole de Batasuna, pour avoir participé à un hommage à un
militant mort depuis plus de vingt ans, l'arrestation de Joseba
Alvarez ainsi que d'une militante pro-amnistie, pour avoir tenu une
banderole revendiquant lors d'une manifestation l'application de la
loi pour les prisonniers politiques malades, est un pas de plus dans
la logique de répression politique tel qu'elle est pratiquée par
l'Etat Espagnol dans l'indifférence de ceux qui se prétendent les
représentants de la communauté internationale et la conscience de la
démocratie

- exigent la mise en place d'un processus politique de résolution du
conflit, ce qui passe par la fin du harcèlement politico-judiciaire
et de la répression permanente ainsi que le droit à l'expression
politique du parti Batasuna, déclaré illégal arbitrairement par
l'Etat Espagnol.

- se réservent au nom des droits des peuples et des droits humains
la possibilité d'intervenir auprès du Parlement Européen et des
instances internationales.'

L'arrestation, hier, de 23 responsables de Batasuna, dont les porte-
paroles Joseba Permach et Jean-Claude Aguerre, confirme nos craintes
de voir la répression comme unique option choisie par le gouvernement
Zapatero. '

Le 05/10/07 :

- Corsica : Corsica Nazione Indipendente
- Alsace : EVU/UPA
- Polynésie :Tavini Huiratiraa
- Catalogne : ERC
- Pays Basque :Batasuna - Abertzaleen Batasuna
- Occitanie :Anaram Au Patac
- Guyane : MDES
- Martinique :PKLS,CNCP
- Bretagne : Emgann 

-------------------------------------------

 

La liste des 23 militants arrêtés:

Gipuzkoa:
- Rufi Etxeberria
- Joseba Permach
- Mikel Zubimendi
- Imanol Iparragirre
- Xabier Albisu
- Egoitz Apaolaza
- Iban Berasategi
- Angel Elkano
- Juan Joxe Petrikorena.
- Marisa Tomasa Alejandro Gordaliza.

Bizkaia:
- Aner Petralanda
- Ana Lizarralde
- Joana Regueiro
- Ibon Arbulu

Nafarroa:
- Patxi Urrutia
- Jon Garai
- Juan Cruz Aldasoro
- Arantxa Santesteban.

Araba:
- Asier Arraiz
- Maite Diaz de Heredia
- Maite Fernandez de la Bastida.

Lapurdi:
- Haizpea Abrisketa

Behe Nafarroa:
- Jean Claude Agerre

Publié dans Euskal Herria

Commenter cet article