Conseil des ministres : La corse en état de siège

Publié le par FPL


sarkozy-en-corse.jpgCe qui se passe en Corse est très grave.On savait Sarkozy mégalomane, mais pas a ce point.Les ministres français se déplacent en hélicoptère Puma et avion présidentiel, à l’heure du grenelle de l’environnement, la distance Bastìa-Aiacciu a été parcourue en avion !

Un dispositif impressionnant,une zone interdite

Durant les jours précédent la venue du gouvernement français,la corse a été quadrillée et son peuple mis sous surveillance,ainsi plusieurs militants indépendantistes ont retrouvés des balises sous leur voiture et des dispositifs de surveillance aux alentours de leur domicile.Les bateaux ont vomis sur nos cotes des milliers d’hommes en armes (environ 1500) venant compléter les 1800 déjà présent. De l’aveu même de la police,un tel dispositif n’a pas été vu depuis 1958.Hier Bastia,ville en état de siège,route barrée, vidée de ses véhicules en stationnement.Comment peut on afficher un tel mépris envers les commerçants et autres travailleurs bastiais. Malgré la forte présence policière, le fourgon de CRS qui surveille le sommeil (nuit et jours, hiver comme été) du maire par filiation de Bastia Emile Zuccarelli a été dynamité.
 

Aujourd’hui c’est Aiacciu qui est en état de siège, une « zone interdite » a été crée, elle s’entend sur tout le centre ville. Interdiction formelle de circuler dans cette zone, les piétons y sont contrôlés.Les commerçant aiacciens font grise mine, surtout les fleuristes qui en cette veille de toussaint devront subir une forte baisse de chiffre d’affaire. Notez que pour le conseil des ministres en Alsace, seulement 2 ou 3 compagnies de CRS ont été mobilisées.

Un tel dispositif a un coût,que le gouvernement refuse de divulguer.A l’heure ou les français grognent à  propos de l’auto-augmentation présidentiel de 140%, les forces de répression sont logées a l’hôtel…au frais du contribuable.Vous l’avez élu,gardez vous le !

Manifestation pacifique interdite

A tout cela il faut ajouter l’interdiction pure et simple de manifester ! La France qui se targue d’être une démocratie, et qui veut nous imposer un soit disant état de droit, ne vaut pas mieux que la junte birmane. Malgré l’interdiction, des syndicalistes et des nationalistes ont tenu à être présent dans la ville assiégée. Durant l’affichage, des colleurs d’affiches du CAR on été suivis et fichés par la police, leurs affiches on été ensuite arrachées par les forces de répression alors qu’elles étaient légalement collées, une provocation de plus dans ce climat déjà tendu.A Bastìa c’est un militant du Rinnovu qui a failli être arrêté pour diffusion de tract…

 

Ce matin, les manifestants n’ont pas pu se rejoindre, certains étant bloqués à la gare ou en périphérie par les forces de répression. Plus grave, c’est sans raison que les CRS ont chargés et violentés les manifestants, interpellant, au passage, un journaliste.

 


Un contenu politique inexistant.

Que dire du contenu politique de ce conseil des ministres…pas grand-chose, un adage populaire résume bien la situation : Tout tremble et rien ne bouge.

En faite le président Sarkozy n’est pas venu dialoguer, il est venu faire un monologue.Dans un discours indigeste, ils nous explique que les défenseurs de la langue corse n’ont rien compris,que les poseurs de bombes sont indignes de la corse etc etc…Pour résumé,Mr Sarkozy veut apprendre aux corses comment ils doivent vivre et penser !Merci Mr le président.

Pas un mot sur le social, ni sur la cherté de la vie (10 à 30% supérieur au continent français). Du coté de la langue il s’engage juste a faire appliquer un acquis, 3h de corse hebdomadaire, il balaye d’un revers de main le bilinguisme.Pas question de parler d’institution, ni de spéculation immobilière.Pour ce qui de l'environnement,le discours du président n'a d'autre but que de faire un effet d'annonce. La corse produit déjà 21% d'energie renouvellable,le double de la moyenne "nationale".Les nationalistes ont toujours fait de l'environnement une priorité.

Pour ce qui est des prisonniers politiques, un coup médiatique a été joué.Des prisonniers politiques conditionnables ainsi que des prisonniers de droit commun ont été rapprochés.Mieux que rien certes, mais ces prisonniers devraient être en liberté conditionnelle si on voulait vraiment appliquer la loi française !

Les indépendantistes n’attendaient rien de cette visite, ils n’ont d’ailleurs pas siégés à l’assemblée, la suite des évènements leur donne raison.Les autonomistes espéraient l’ouverture d’un dialogue,eux qui ne cesse de se montrer ouvert au dialogue, donnent actuellement une conférence de presse dont nous parlerons sur le forum.Ils semblent également déçu de l’intervention présidentielle. Les Elus clanistes, eux, brillent par leur soumission (rupture de stock en pharmarcie ?). Marcel Francisci (UMP)  ira même jusqu'à minimiser la manifestation a une « trentaine de jeunes »,cela fera plaisir à Jean Marie Poli ou encore Pierre Poggioli (pour ne citer qu’eux),tout deux figure emblématique du nationalisme corse.

Emile Zuccarelli quand a lui,condamne évidement le dynamitage du fourgon de CRS (On peux même plus dormir !) mais n’a pas dit un mot sur la présence démesurée de forces de répression, ni sur le viol du droit de manifester…curieux, lui, qui est si prompt à dénoncer les offenses faite à la « Republique » et a ses valeurs.

 

Combien de temps allons nous supporter ça ?

Combien de temps encore l’Europe va-t-elle rester silencieuse ?

Une île occupée militairement, une interdiction de manifester, un président provocateur qui vient pour humilier un peuple. « La Corse c’est la France » voilà ce que le gouvernement n’a pas cessez de marteler ! Si c’est ça leur état de droit, qu’il se le garde !

 

La reconnaissance du peuple corse n’est pas négociable, c’est notre droit le plus légitime, il est gravé dans la déclaration universelle des droits de l’homme et nous entendons bien le faire respecter.Nous avons droit à l’autodétermination. Il faut pour cela arriver à un dialogue aboutissant sur une solution politique, mais visiblement ce n’est pas avec ce gouvernement qu’il se fera.

 

Réagissez et suivez ce dossier (communiqués, réactions,photos) sur le forum  FPL

Voici un zapping fait par lemonde.fr 


Vidéo de M6 sur le conseil des ministres en Corse

 


Compilation de différent reportage(TF1 France 2 France 2) réalisé par unità naziunale.

 



Image de présentation inspirée du site Sarkostique

Publié dans Corsica

Commenter cet article