Dérive totalitaire de l'état policier français en Corse

Publié le par Ghjuvà

sarkopoutine.jpg

Le climat est de plus en plus tendu en Corse. Les atteintes à la démocratie, la liberté individuelle et collective ne cessent de se multiplier.Fin 2007, le droit de manifester a été supprimé, un innocent a été condamné à perpétuité (voir article précèdent sur l’affaire Yvan Colonna) chaque semaine des militants politiques corses ont été placés en garde à vue et soumis à des prises illégales d’ADN.La police ira jusqu'à prélevé l’ADN d’un enfant de 14 ans ! Désormais l’état ne se cache plus, la volonté d’utiliser la police comme arme politique est clairement affiché.La cible, ceux qui dénoncent l’occupation française.

C’est bien simple AUCUN parti nationaliste n’a été épargné par la répression de ces derniers mois.Une véritable chasse aux sorcières.

On aurait pu naïvement croire que cette répression intolérable n’était reservée qu’aux seuls indépendantistes les plus « durs »(sous entendu ceux qui soutiennent la résistance armée).Hors les partis dit « modérés » ont également été touchés, A chjama, à travers Patrizia Gattacecca,et cette semaine,le PNC (Partitu di a Nazione Corsa) à travers l’incarcération inadmissible de Jean Cristophe Angelini, élu de l’assemblée de Corse et secrétaire national du PNC.

 

Incarcération de Jean Cristophe Angelini

C’est sur les champs élysées qu’il a été arrêté, sirènes hurlantes comme un vulgaire voyou.Que faisait il à Paris ? Il répondait a l’invitation de Bernard Squarcini (patron de la direction de la surveillance du territoire) afin de discuter de l’occupation de l’assemblée de Corse.S’agissait il d’un piège ?

La presse a annoncé qu’Angelini a été arrêté en possession d’un faux passeport destiné à aider un homme en fuite.Cette affirmation est FAUSSE.Le seul lien unissant l’individu en fuite et Angelini est une longue amitié.La perquisition au domicile de l’accusé n’a d’ailleurs rien donné.

Le dossier est vide, les provocations nombreuses ; comme la présence massive de forces de répressions lors des rassemblement de soutien, ou le fait d’avoir menotté GC.Angelini lors de la perquisition, en prenant soin de le faire traverser les rues de sa ville menottes aux poings.( des provocations dénoncés mêmes par les soutiens UMP de sarkozy en corse !).Sans oublier le chantage odieux fait a un responsables du PNC, des informations sur Antoine Nivaggioni (l'homme en fuite) contre la libération de leur secrétaire national.
Doit on voir, dans cette affaire,la volonté de nuire au candidat Angelini qui se présente sur une liste d’ouverture à Purtivecchju?

 

Le Rinnovu dans la ligne de mire

Pour ce qui est du Rinnovu, il a d’abord été attaqué pour une page de son site faisant un parallèle entre le juge anti terroriste Thiel et Pinochet( deux photos ressemblante cote à cote).Une injonction a été envoyer a l’hébergeur du site alors que les responsables du Rinnovu n’avaient pas encore été entendu, bravo la liberté d’expression ! Puis c’est dans le cadre de l’occupation de l’assemblée de Corse que Felix Benedetti et Antony Bozzi on été arrêtés.Préalablement tous les responsables de partis ayant appelé à la manifestation unitaire du 12 janvier ont été interpellés.

Lors d’une parodie de procès, la salle d’audience a été noyée de gaz lacrymogènes par des forces de répressions plus nombreuses que le public.Paul-Felix Benedetti a été gazé en plein visage, son état a nécessité une aide respiratoire pendant plusieurs heures.Un homme en fauteuil roulant a été renversé par la charge des CRS et piétiner.

Interpellations tout azimut

Toujours en rapport avec l’occupation de la CTC, un homme a été interpellé sur les lieux, Antò Simonpoli, webmaster d’Unità Naziunale.En tant que pompier volontaire, il est resté sur les lieux afin de limiter la propagation de l’incendie et veiller à ce que personne ne soit resté dans la battisse.Pour avoir fait son devoir de pompier,il a c été une fois de plus placé en garde à vue(toujours sous des prétextes fallacieux),et une fois de plus son matériel informatique a été saisi mettant en péril l’existence de son site d’information (c’est sans doute le but de ses diverses GAV).

Trois jeunes ont été interpellés et jugés en comparution immédiate (en meme temps que les deux militants du Rinnovu) Leurs crimes? Avoir mangé des lasagnes et bu une ou deux bouteilles à la CTC...ces jeunes qui disent etre entrés par curiosité risquent 3 mois de prison ferme.

Hier (dimanche) un militant de la GI (Ghjuventù indipendentista) a été interpellé dans le cadre de l’enquête sur l’occupation de la CTC.
Ce militant n’était pas présent sur les lieux ! Il a su le démontrer et a été relâché.Cela montre le niveau de l’enquête qui est en cours ! Tapent-ils aux portes des militant au hasard ?!?



Les atteintes aux libertés fondamentales sont telles, que je n’ai pas assez d’un article pour vous les conter.La LDH (Ligue des droits de l’homme) se dit inquiète face à l’activisme policier en Corse.

Je vous laisse donc quelques liens (en bas de page)ou vous pourrez constater par vous-même les graves dérives de l’état français en Corse.Il s’agit d’une véritable Poutinisation de la politique de Sarkozy .Vous y verrez des réactions d’indignation de tout bord.


La plateforme FPL apporte son soutien le plus entier a toutes les victimes de la répression, plus particulièrement à GC Angelini (PNC), F.Benedetti et A.Bozzi (Rinnovu), A.Simonpoli (Site Unità Naziunale) et Yvan Colonna

En ce mois de janvier nous avons une pensée émue pour ceux qui ont perdu la vie en luttant pour la Corse.
In memoria di Lisandru VINCENTI, Anghjulu Maria TIBERI è Stefanu CARDI.



Liens externes:

Arrestation et incarcération de Jean Cristophe Angelini (réactions)

Débat à l’assemblée de Corse sur les dérives totalitaires de l’état français

Répression contre le Rinnovu 

Procès à Paris de quatre militants supposés clandestins 

EDF ne tolère pas la langue corse 

Le site du Rinnovu censuré 

Un militant du Rinnovu surveillé par un arbre policier 

Fraudes sur les listes electorales : un phénomène générale

Soutenez Unità Naziunale

Occupation de l’assemblée de Corse

Colonisation de peuplement 2000 arrivés supplémentaire.

FLNC 22/10 2 militants supposés condamnés à 3 ans de prison ferme


Voilà ce n’est qu’un bref aperçu de l’actualité traité sur le forum corse du FPL pour le seul mois de janvier 2008, et il n’est pas fini ! Plus d’infos : Forum Corse

 

 

Publié dans Corsica

Commenter cet article