Appel d'un militant politique et associatif Occitan

Publié le par FPL

Boc.jpg

Voici le message d'un militant politique et associatif occitan:


Occitanes, Occitans, notre situation culturelle ,linguistique n'a jamais été aussi grave .Notre existence même , a court terme va se poser très rapidement. Malgré quelques miettes concédées par les administrations françaises notre langue, notre culture est considérée toujours et encore comme étrangère sur sa terre. L’énorme création culturelle occitane n’a accès à aucun grand media. Continuant de nous considérer comme une sous-culture nous laissant sous entendre que si il n’y pas d’occitan à la TV, à la radio c’est que les gens s’en moquent. Mais nous savons que c’est faux, nous savons très bien que si les groupes de musiques chantant en occitan avaient pignon sur rue, la diffusion dans le public serait énorme, cela s’applique à tous les niveaux de la culture. De même que si un réel service public linguistique existait, avec une publicité à la hauteur de ses ambitions, les filières d’occitanes déborderaient.
Parallèlement ,la situation de la terre Occitane ne cesse de se dégrader.Les ravages de la rentabilité et du profit transforment nos plages en bronze-cul et nos montagnes en dépotoirs ,nos campagnes en vide intersidéral aux accents nordiques, et nos centre villes en repère friqués et franchimants. La centralisation fait que nous ne pouvons, nous autres autochtones, avoir une quelconque influence sur les projets d’aménagements territoriaux (autoroutes , universités ,développements des infrastructure de tourisme etc.).De plus, la pseudo régionalisation n’arrange rien au problème vu le peu de moyen financier dont elle dispose.


Notre problème est POLITIQUE, notre situation ne pourra se débloquer que par une action POLITIQUE OCCITANE propre. Les récentes élections ont montré le désintéressement des candidats aux réels problèmes de notre peuple et de notre terre (qui vont bien au delà de nouvelles lignes de tram….).L’élection de Monsieur Cohen, par exemple, a la mairie de Tolosa ne présage rien de bon étant opposé a une nouvelle Calendrèta (école occitane) et considérant l’occitan comme langue quasi étrangère.


La grande messe électorale, ne laissant pas de place à la surprise ou à la réflexion, cache les réels problèmes et met en évidence les seuls enjeux de pouvoir opposant les deux familles politique française aux relations quasi-incestueuses.


Face à cela nous devons prendre conscience que les solutions résident dans la création d’un mouvement politique fort .Que l’on soit, indépendantiste, régionaliste, autonomiste, social -démocrate il est temps de créer nos mouvements politiques occitans et faire avancer nos idées. Et ne plus rien attendre de la politique et de l’état français. Ce qui continue à croire aux partis politiques parisiens se trompe de A-Z.


Que l’on cesse de croire que la conscience occitane est morte !A chaque fois que les autonomistes se sont présentés, les scores ont été largement satisfaisant ( Entau pais a fait 25% dans certains endroit ,le POC à Saint Cyprien (quartier de Tolosa) où résident 50000 hab  a obtenu 10% ) Et cela uniquement grâce au travail de terrain. Donc il est possible comme ailleurs de constituer une réelle force politique, de faire avancer nos idées et, ainsi, d’envisager un nouvel l’avenir. Cette participation politique est la seule solution pour mettre notre lutte sur le devant de la scène.
Ceux qui votent, devraient se demander si voter un parti français ( parti parisien) n’est pas antinomique avec le fait d’être occitan…


Aujourd’hui, au lendemain de ces élections ou rien ne change mais ou les problèmes demeurent, il est temps de prendre conscience, et de se poser en alternative à ce système qui veut la mort de notre peuple, de notre langue,et de notre terre !


Les résultats bretons, basques et corses ne peuvent que nous donner espoir mais il faut que chacun y donne du sien ! Il faut arrêter de croire que l’occitan n’est pas connu autour de nous et que c’est perdu d’avance.Il faut plutôt s’organiser pour faire passer nos idées occitanes;régionalistes, autonomistes ou indépendantistes.

CHACUN DOIT ETRE UNE CELLULE DE REBELLION AU SYSTEME EN PLACE !!!

 

Réagissez sur le forum Occitan du FPL

Publié dans Occitania

Commenter cet article