20 ans de prison pour un attentat sans victime: réaction du CAR

Publié le par FPL

cible.jpg

Réaction de la CAR après le réquisitoire à l'encontre de quatre accusés à Paris  (Aujourd'hui 18h32)

(Alex Bertocchini - Alta Frequenza) - La cour d'assises spéciale de Paris a requis hier (mardi), des peines de 5 à 20 ans de réclusion contre les quatre principaux accusés au procès de l'attentat en 2004, qui souvenez-vous, avait visé la gendarmerie d'Aléria (Haute-Corse). La peine la plus lourde, de 20 ans (dont les deux tiers de sûreté), a été demandée à l’encontre de Jean-Marie Biancardini. La cour a également réclamé 10 ans à l’encontre de Patrice Lepidi, et 5 ans à l’encontre de Frédéric Angeli. Cet après-midi, la commission antirépressive de Corsica Libera a tenu à réagir vivement contre la lourdeur de ce réquisitoire. Selon elle, il y a un décalage important entre l’évolution de la situation politique dans l’île, et l’exercice de la justice antirépressive. Ecoutez Ghjuvan Filippu Antolini.

Publié dans Corsica

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article