20 ans de prison pour un attentat sans victime: réaction du CAR

Publié le par FPL

cible.jpg

Réaction de la CAR après le réquisitoire à l'encontre de quatre accusés à Paris  (Aujourd'hui 18h32)

(Alex Bertocchini - Alta Frequenza) - La cour d'assises spéciale de Paris a requis hier (mardi), des peines de 5 à 20 ans de réclusion contre les quatre principaux accusés au procès de l'attentat en 2004, qui souvenez-vous, avait visé la gendarmerie d'Aléria (Haute-Corse). La peine la plus lourde, de 20 ans (dont les deux tiers de sûreté), a été demandée à l’encontre de Jean-Marie Biancardini. La cour a également réclamé 10 ans à l’encontre de Patrice Lepidi, et 5 ans à l’encontre de Frédéric Angeli. Cet après-midi, la commission antirépressive de Corsica Libera a tenu à réagir vivement contre la lourdeur de ce réquisitoire. Selon elle, il y a un décalage important entre l’évolution de la situation politique dans l’île, et l’exercice de la justice antirépressive. Ecoutez Ghjuvan Filippu Antolini.

Publié dans Corsica

Commenter cet article