Conference de presse de l'associu sulidarità et mobilisation du 23 octobre pour les prisonniers politiques corses

Publié le par FPL

 

 

 

1er octobre 2009 les élus territoriaux de Corsica Libera présentaient une nouvelle fois une motion à l’Assemblée de Corse pour demander une aide pour les familles des prisonniers corses en exil. Cette motion demandait l’octroi des 12 billets d’avion par mois et par famille, pour que celles-ci puissent visiter leur prisonnier, comme la loi les y autorise, 3 fois par semaine.

 

La majorité au pouvoir à la CTC, son président, ainsi que certains groupes politiques de l’Assemblée ont voté contre l’octroi de cette aide aux familles des prisonniers politiques en exil.

 

Ils font une nouvelle fois la démonstration que dans leurs préoccupations il n’y a pas de place pour combattre les injustices qui touchent notre peuple.

 

Nous réaffirmons avec force et conviction que les familles des prisonniers en exil ont droit à un traitement équitable et qu’il existe une réelle faisabilité d’un rapprochement global des prisonniers politiques, comme nous l’avons maintes fois démontré.

 

Aujourd’hui, dans la continuité de nos revendications et des actions que nous menons depuis plus de 10 ans, nous en appelons à la solidarité nationale de peuple corse.

 

 

Face à l’urgence d’en finir avec l’intolérable situation faite aux familles des prisonniers corses en exil, devant l’obstination de l’Etat français de continuer à bafouer ses propres lois, nous demandons aux Corses d’exprimer leur solidarité envers les souffrances d’autres Corses, afin d’alléger les grandes difficultés et la double peine que subissent actuellement les familles des prisonniers en exil.

 

Notre but est de mettre en place ce qui nous a été refusé par l’Assemblée de Corse : offrir pour Noël 2 billets d’avion par famille et si possible de pérenniser cela à 2 billets par mois et par famille. Sur une année, cela représente la somme de 300.000 €.

 

Nous lançons un appel à notre peuple pour qu’il crée les conditions d’une vaste mobilisation populaire afin de faire aboutir cette légitime revendication.

 

Pour tout les Corses solidaires de cette démarche, nous mettons en place un certains nombres d’actions pouvant permettre à tous d’effectuer des dons.

 

Nous informons les Corses que le vendredi 23 octobre à partir de 17 H, un ensemble de barrages routiers filtrants, avec distributions de tracts d’information, se mettra en place sur la totalité du territoire national, avec la présence de militants de l’Associu Sulidarità et des familles de prisonniers politiques en exil, qui feront appel à l’esprit de solidarité des corses.

 

Les Corses auront ce jour, a contrario de certains élus territoriaux, la possibilité de manifester leur noblesse de cœur et leur profond respect de nos valeurs, en contribuant à soulager la souffrance des familles, par l’apport de dons, qu’ils pourront déposer dans notre drapeau national, déployé à cet effet sur les  différents points de tractage. Un autocollant spécialement édité pour cette occasion sera donné en échange.

 

Nous demandons à tous les Corse d’acheter sous forme de don cet autocollant et de l’apposer sur leur véhicule en signe de solidarité contre l’injustice et la double peine infligée aux familles, en soutient de la revendication d’un rapprochement global des prisonniers politiques en Corse.

 

Tous ceux qui désirent témoigner de leur solidarité peuvent se rendre, le vendredi 23 octobre à partir de 17 h, sur l’un des points de rassemblement suivant :

Golu – Castagniccia – Niolu : Rond point de U Ponte à a Leccia

Balagna : Rond point de L’Isula

Fium’Orbu : Rond point de Migliacciaru

Prupià – Valincu : Rond point de Baracci

Aiacciu – Gravona – Prunelli : Rond point de Baleone

Porti Vechju – Alta Rocca : Rond point des 4 chemins

Corti : Rond point stade Manfredi

Taravu : Carrefour de Grossetu

Dui Sevi Dui Sorru : Carrefour de Vicu/Saone

Bastia – Nebbiu – Capi Corsu : Rond point de Casamozza

D’autres points de rassemblement seront éventuellement mis en place. Vous pouvez les consulter sur le site www.associu-sulidarita.org.

Aussi longtemps que dureront l’intransigeance et le non respect des lois l’Associu Sulidarità sera présente sur le terrain pour tenter d’atténuer les souffrances des familles des prisonniers politiques corses.

Dès le lendemain, un rassemblement est prévu le samedi 24 octobre à 15 h devant le symbole de l’ostracisme anti-corse en matière d’affectation pénitentiaire : le centre pénitentiaire de Casabianda.

 

Nous demandons également à tous les Corses de participer aux soirées de soutien « Natale per i Patriotti » qui se dérouleront comme tous les ans à Aiacciu (u 12 di dicembre) et Bastia (u 18 di dicembre) en présence de nombreux groupes culturels comme L’Arcusgi, Diana di l’Alba, i Chjama Aghjalesi, Jean-Charles Papi…

 

Oghje, lampemu una chjama à u populu corsu, una chjama per sparte unu di i nostri antichi valori, a sulidarità. Di pettu à a storia, avemu un duvere sacru di sulidarità incù quelli chì anu sacrificatu a so libertà per a tarra nustrale. Tutti inseme, femu sente l’antica voce è i valori sacri di u populu corsu, è tutti inseme, impunimu u ritornu di i nostri prigiuneri.

Libertà per i Patriotti




Acheter l'autocollant sur ce lien

Faire un don en ligne via paypal pour les prisonniers politiques corse

Ecoutez Stella Lacrimini sur Alta Frequenza

Publié dans Corsica

Commenter cet article