Corsica Libera désapprouve la décision du gouvernement français de faire de la Corse une base logistique d’opérations militaires

Publié le par FPL

http://www.corsicalibera.com/wp-content/uploads/2011/03/un-rafale-au-decollage-Solenzara-300x199.jpg

 

Ecoutez Jean Guy Talamoni au micro d'Alta Frequenza

 

 

Corsica Libera tient à manifester sa totale désapprobation face à l’attitude du gouvernement français faisant d’une partie du territoire Corse la base logistique principale d’opérations militaires engagées dans le cadre d’une guerre, et ce sans que les représentants élus de l’île n’aient eu leur mot à dire.

 

Rappelons que la décision de placer la Corse en première ligne ne peut-être sans conséquences, et même sans danger.


Il n’est à cet égard qu’à observer la prudence d’autres pays, qui bien qu’ayant donné leur accord aux opérations, se tiennent prudemment en retrait.

 

Sans entrer, pour l’heure, dans une analyse approfondie concernant l’opportunité de la résolution 1973 de l’ONU, on ne peut que constater que celle-ci relève davantage de considérations économiques qu’humanitaires et s’interroger sur la différence de traitement par la communauté internationale de la situation du Yémen, de la Côte d’Ivoire, de la Tchétchénie ou de la Palestine.


Corsica Libera rappelle qu’au XVIIIe siècle, notre peuple avait la maîtrise pleine et entière de sa politique étrangère, décidait lui-même des guerres à déclarer et aujourd’hui, réduit au rang de région française, il subit à cet égard les décisions prises ailleurs, et ce de façon pour le moins aléatoire.

 

Souvenons nous qu’il y a peu, la France recevait en grande pompe le chef d’Etat libyen, lequel plantait sa tente dans les jardins de l’Elysée sous le regard narquois de l’opinion internationale.

La sécurité de la Corse ne doit pas être à la merci de décisions qui lui sont étrangères, d’autant que ces décisions imprévisibles ne dénotent pas une grande stabilité politique, voire psychologique, de la part des dirigeants français.

 

Corsica Libera

Publié dans Corsica

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article