Corsica Libera: Halte à la décorsisation des emplois ( EDF )

Publié le par FPL

http://www.corsicalibera.com/wp-content/uploads/2009/12/EDF01.jpg


Une trentaine de militants de Corsica Libera ont investit ce Mercredi matin les locaux d’EDF-GDF à Aiacciu, afin de dénoncer la politique de décorsisation des emplois pratiquée depuis de nombreuses années par cette entreprise. Alors que des milliers de jeunes corses diplômés au chômage sont contraint d’accepter des emplois au rabais, ou s’exilent faute d’opportunités sur l’ile, EDF-GDF a offert depuis 2007, 60 des 110 postes à pourvoir à des gens venus de l’extérieur. De là à dire que les Corses sont indésirables à EDF-GDF il n’y a qu’un pas…

Une conférence de presse a ainsi été organisée dans les locaux même en présence de nombreux médias. Les militants ont ensuite ont ensuite entamé une distribution de tracts, dont voici le contenu :

HALTE A LA DECORSISATION DES EMPLOIS

Depuis des années, EDF-GDF développe une politique de décorsisation massive des emplois, maintes fois dénoncée, mais qui malheureusement se poursuit et s’amplifie. Depuis des années de nombreux agents venus de l’extérieur postulent et accèdent à des emplois qui devraient être réservés à des agents domiciliés en Corse.

Pire, dans de nombreux cas, les agents EDF-GDF de Corse sont dissuadés par des manoeuvres, de présenter leurs candidatures sur les postes ouverts. Cette discrimination à l’embauche touche l’ensemble des emplois, qu’ils soient d’encadrement ou d’exécution.

Pour la période 2007-2009, il y a eu 124 départs (retraites, mutations,…). Sur les 110 personnes recrutées pour compenser ces départs, plus de 60 personnes venaient de l’extérieur.
Sur trois ans, aucun cadre corse n’a été embauché alors que le centre compte une centaine de cadres.

Les agents venus de l’extérieur bénéficient en outre d’avantages particuliers : aide au logement pendant 5 ans, emplois réservés pour les conjoints dans l’administration, politique active pour leur trouver des emplois dans le privé.

Cette décorsisation à EDF-GDF est symbolique d’une politique appliquée dans l’ensemble des administrations (Poste, Télécoms, DDE, Impôts,…), mais aussi malheureusement dans le privé. Cette politique est d’autant plus désastreuse que les Corses ne bénéficient d’aucune politique de formation adéquate sur place, et ne sont pas recrutés pour les emplois crées chez eux, y compris à compétences égales.

Cette situation est encore plus scandaleuse quand on sait que nos jeunes diplômés sortis de l’Università di Corti, écartés quand ils possèdent les diplômes requis, sont conduits soit à postuler à des emplois inférieurs à leur niveau de qualification ou ne correspondant pas à leur formation, soit contraints au chômage sur leur terre ou à l’exil.

 

CORSICA LIBERA

 

Interview Alta frequenza de Paul Medurio

Publié dans Corsica

Commenter cet article