Drapeau français incendié et tags hostiles à la france pour le 14 juillet en corse

Publié le par FPL

http://www.corsematin.com/media_corsematin/imagecache/article-taille-normale-nm/webpipe/2011-07/2011-07-16/nm-334384.jpg

 

Le 14 Juillet n'a pas été fêté de façon unanime hier dans l'île. Contrastant avec les traditionnels défilés militaires, discours, hommages aux soldats morts au combat, des actes de vandalisme parfaitement ciblés se sont déroulés dans deux communes de Haute-Corse.

À Barchetta, en fin de matinée, les habitants ont découvert des bombages sur les murs de l'école primaire et au monument aux morts.

Il était notamment écrit « FLNC sempre vivu » et « IFF » accompagnés de dessins de bombes et de clandestins. En outre, le drapeau français avait été incendié.

À Volpajola, pas de tags ni d'incendie, mais le mât porte-drapeau a été scié et le drapeau tricolore dérobé.

Ce type de dégradations symboliques s'était raréfié ces dernières années en Corse. Et il est à noter qu'ils se sont produits de façon simultanée dans deux communes distinctes.

Coïncidence ou action concertée ? La question reste entière.

Hier, le parquet de Bastia a confié les investigations sur ces actes de vandalisme aux services de la gendarmerie.

 

 

corse matin

 

 

 

 

Condamnation de Corsica Libera:

 

Suite aux dégradations commises sur les édifices publics de la commune de Vulpaghjola, la section Corsica Libera Valle di Golu tient à préciser qu’elle ne cautionne en aucun cas ces faits.

Des milliers de corses ont perdu leur vie, pour la liberté et les droits des peuples, leurs descendants se doivent de respecter leur mémoire.

Pour notre compte, ces faits relèvent plus de l’ignorance et de la perte des valeurs que d’un message politique quelconque.


CORSICA LIBERA Valle di Golu

 


Publié dans Corsica

Commenter cet article