Il y a 20 ans Jon Lizarralde et Susana Arregi étaient assassinés à Irunberri

Publié le par FPL

http://www.askatu.org/fitxategia_ikusi.php?id=5367

 

Cela fait 20 ans cette année que Susana Arregi et Jon Lizarralde furent retrouvés morts dans le Canyon d'Irunberri (Nafarroa). German Rubenach, habitant d'Errotxapea, fut retrouvé gravement blessé. La version officielle dit qu'ils se suicidèrent de manière commune, mais peu crurent cela.

Le 25 juin 1990 un commando d'ETA préparait une action dans le Canyon d'Irunberri contre la Guardia Civil. A un moment, une patrouille de ce corps policier apparut et il y eut une fusillade. Le guardia civil José Luis Hervás mourut. Les militants d'ETA essayèrent de fuir, mais ils ne réussirent pas à sortir du Canyon d'Irunberri. La Guardia civil avait bouclé toutes les issues et passé toute la journée a fouiller les lieux. Ils dirent qu'ils avaient trouvé German Rubenach dans l'après-midi. Il avait de graves blessures et fut emmené à l'hôpital. Ils dirent qu'ils avaient retrouvé les cadavres d'Arregi et de Lizarralde le jour suivant, et à quelques mètres de l'endroit où avait été retrouvé German ! Les deux avaient des blessures par balles. Ensuite il fut diffusé qu'il s'agissait d'un suicide collectif.


La gauche abertzale et l'organisation ETA dénoncèrent que la guardia civil se trouvait derrière la mort de Lizarralde et Arregi, que les militants d'ETA avaient été torturé jusqu'à la mort. Il y avait notamment de l'eau dans le corps de Jon Lizarralde ce qui suggère qu'on lui fit subir la torture de "la baignoire". Leurs familles pensent encore la même chose, et si à l'époque beaucoup de partis et d'organisations exigèrent des réponses, on ne sait pas encore ce qui s'est passé ce jour-là dans le Canyon d'Irunberri.

German Rubenach fut même par la suite accusé d'avoir tué ses compagnons

Il ne se souvient de rien, mais pour lui il est clair qu'il est toujours en vie parce que les guardia civil le donnaient pour mort. Aucun des trois n'était censé survivre ce jour-là.


150 personnes leur ont rendu hommage et ont exigé la vérité à Irunberri.


Le Mouvement pour l'Amnistie d'Errotxapea a réalisé un dossier sur les événements.


Article de Gara en castillan

 

http://www.gara.net/Repository/Imagenes/Pub_3/Issue_4663/p013_f01.jpg

 

http://farm5.static.flickr.com/4081/4739474562_ff135643ca.jpg

Publié dans Euskal Herria

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article