Le poing levé, indice d'appartenance à ETA pour la justice espagnole

Publié le par FPL

http://medias.lepost.fr/ill/2009/01/21/h-20-1394950-1232536550.jpg

 

Preuve à charge- L'Audience nationale espagnole a condamné à six ans de prison le Barañaindar Mikel Jiménez Martín pour un délit de «possession de substances explosives et inflammables, de nature terroriste». Curieusement, comme cela est rapporté dans la sentence, l'Audience nationale utilise comme pièce à conviction, un geste, un salut avec le poing levé qu'a fait l'accusé dans la salle à destination du public quand il allait être évacué. Selon ce qu'établit la sentence, «l'expérience démontre que cela est caractéristique d'individus qui, s'ils ne sont pas membres d'ETA, se situent, au minimum, dans son entourage ou sont proches de cette organisation». Les écoliers basques devront désormais y réfléchir à deux fois avant de jouer au chifoumi.

 

Source:

le Journal du Pays basque

 

 


Publié dans Euskal Herria

Commenter cet article