Libertat ne participera pas aux élections régionales 2010

Publié le par FPL

http://a34.idata.over-blog.com/500x402/3/31/95/51/trradelfuturcopie.jpg

PRESA DE POSICION PER LAS ELECCIONS REGIONAUS DEU 14 DE MARç


Los 14 e 21 de març que's debanaràn las eleccions regionaus en Exagòne. Per rasons practicas, n'ei pas possible per nosauts de presentar nada lista en las regions on militam. Se amassam un bon nombre de simpatisants, lo movement noste qu'ei enqüèra tròp joen entà assumir aqueth tribalh.

Totun com estó precisat quan e's creè a l'abòr de 2009, LIBERTAT non e's vira pas de cuu a las eleccions. Per los ans a viéner, los escrutins locaus que seràn tà nosauts l'escadença de perpausar a la populacion un programa politic ambiciós e radicaument diferent de'us que coneishem au dia de uei.

Las nostas ideas d'autogestion, de revolucion sociau, de partatge deus riquèrs, tot com lo dret deus occitans a autoderterminà's, non las arretrobam pas en las listas presentas per aqueras eleccions francesas.
Se tots los programas ne son pas de hicar suu medish plan per çò qui ei deu desvelopament de la diversitat culturau o de la critica deu sistèma capitalista en plaça, qu'arrefusam d'entrar en lo jòc deu « mensh piéger ». Aqueth vòte « per defaut » n'ei pas ua solucion e qu'a tostemps decebut peu passat.

Atau LIBERTAT non sostienerà pas nada lista entà d'aqueras eleccions regionaus, au purmèr com au segon torn. Aquera posicion n'ei pas la d'un mouvement « jusqu'au-boutiste » mes d'un movement qui arrefusa los compromès electoralistas shens vertadèr fondament politic.

Arron lo 21 de març, las regions que seràn shens nat dobte gavidadas un còp mei peus socialistas, ua situacion qui non portarà pas nat espèr de progrès sociau entà las classas mei praubas.
Delà de las escadenças politicas, LIBERTAT que luta entà bastir l'unitat populara de cap tà un cambiament de societat radicau e eficaç, e qu'incita tots los e las qui vòlen tribalhar dens aqheth sens a juntà'ns.

Los pòbles guadalopenc, grec … que ns'an amuishat lo camin, nosauts tanben en Occitània organizem la ripòsta contra aqueth sistèma injuste.

Volem víver e decidir au país !


Version française

Les 14 et 21 mars se dérouleront les élections régionales dans l'Etat français. Pour des raisons pratiques, il ne nous est pas possible de présenter de liste dans les régions où nous militons. Si nous réunissons un bon nombre de sympathisants, notre mouvement est encore trop jeune pour assumer ce travail.

Toutefois, comme cela a été précisé lors de la création de LIBERTAT à l’automne 2009, nous ne tournons pas le dos aux élections. Dans les années à venir, les scrutins locaux seront pour nous l’occasion de proposer à la population un programme politique ambitieux et radicalement différent de ceux qui sont présentés aujourd’hui.

Nos idées d’autogestion, de révolution sociale, de partage des richesses, tout comme le droit des occitans à l'autodétermination, nous ne les retrouvons pas dans les listes présentes à ces élections françaises.
Si tous les programmes ne sont pas à mettre sur le même plan pour ce qui est du développement de la diversité culturelle ou de la critique du système capitaliste en place, nous refusons d’entrer dans le jeu du « moins pire ». Ce vote par défaut n’est pas une solution et a toujours déçu par le passé.

Ainsi LIBERTAT ne soutiendra aucune liste pour ces élections régionales, au premier comme au second tour. Cette position n’est pas celle d’un mouvement jusqu’au-boutiste mais d’un mouvement qui refuse les compromis électoralistes sans réel fondement politique.

Après le 21 mars, les régions se retrouverons sans doute encore aux mains des socialistes, sans que cela n’apporte aucun espoir de progrès social pour les couches les plus pauvres.
Au delà des échéances politiques, LIBERTAT lutte pour construire l’unité populaire vers un changement de société radical et efficace, et incite toutes celles et ceux qui veulent travailler dans ce sens à nous rejoindre.
Les peuples guadeloupéen, grec .., nous ont récemment montré l’exemple, nous aussi en Occitanie organisons la riposte contre ce système injuste.

Nous voulons vivre et décider au pays !

LIBERTAT

Publié dans Occitania

Commenter cet article