MAM prise à partie par des Palestiniens à Gaza

Publié le par FPL


Selon des témoins, plusieurs dizaines de Palestiniens ont bloqué le véhicule dans lequel elle circulait et tapé du poing sur le capot en criant "Hors de Gaza!", à son arrivée dans le territoire sous contrôle du Hamas.

Des oeufs et des chaussures se sont abattus sur le pare-brise de la voiture, alors que la ministre y reprenait place après avoir visité un hôpital. Les forces de sécurité du Hamas ont dû intervenir pour permettre au véhicule de repartir.


Les manifestants étaient des proches de Palestiniens détenus en Israël indignés par les propos attribués à Michèle Alliot-Marie lors d'une rencontre avec les parents du militaire franco-israélien Gilad Shalit, détenu depuis l'été 2006 par des activistes, ont précisé des Gazaouis.


Selon la presse locale, la ministre française a parlé de "crime de guerre" pour qualifier la détention du soldat Shalit, mais n'a pas évoqué le sort des prisonniers palestiniens. Le Hamas réclame la libération de centaines d'entre eux en échange de celle de Shalit.


"Nous rejetons cette déclaration et nous exhortons la France à revoir sa position qui ne sert pas le rôle qu'elle joue dans la région", a déclaré Sami Abou Zouhri, porte-parole du Hamas.

L'Allemagne travaille depuis des mois à la libération de Shalit.`


Il s'agit du premier voyage de Michèle Alliot-Marie dans la région depuis sa nomination à la tête de la diplomatie française, lors du remaniement ministériel intervenu à la mi-novembre.


Nidal al Moughrabi, Jean-Philippe Lefief et Pierre Sérisier pour le service français, édité par Gilles Trequesser

 

 

Yahoo


Publié dans Peuples en Lutte

Commenter cet article