Nationalisme corse: la bipolarisation

Publié le par FPL

http://www.alta-frequenza.com/var/alta/storage/images/l_info/l_actu/nationalisme_corse_bipolarisation_39330/244723-1-fre-FR/nationalisme_corse_bipolarisation_line_actu.jpg

Seul parti a proposer un veritable programme de gourvernance pour la corse (corsica 21) le mouvement indépendantiste prend acte de l'union des autonomistes,laissant la porte ouverte a un front patriotique refusé par les "modérés".
Un front nationaliste coule pourtant de source vu la similarité des discours

(Alex Bertocchini – Alta Frequenza) - Les choses se sont très largement décantées sur le positionnement des formations politiques, en tous cas du coté des nationalistes. Après l’annonce de la mise en route d’une liste commune PNC/A Chjama conduite par Gilles Simeoni et Jean-Christophe Angelini, le mouvement indépendantiste a tenu à réagir. Corsica Libera avait, rappelons-le, fait ce qu’elle appelle une offre patriotique à toutes les formations politiques nationalistes, une offre qui, rappelons-le aussi, a été rejetée par la branche autonomiste. Aujourd’hui Corsica Libera prend acte de cette décision mais ne ferme pas la porte, comme nous le dit Jean-Guy Talamoni.

Publié dans Corsica

Commenter cet article