Oglaigh Na hEireann espionnait les espions anglais du MI5

Publié le par FPL

http://shockvalueteez.com/IRAgallery.jpg

 

 

L’armée britannique a réussi à interrompre l’opération d’espionnage sophistiquée menée par Oglaigh Na hEireann. Les agents britanniques ont dû tronçonner une vingtaine d’arbres qui se tenaient derrière la base du MI5 de Loughside, sur la Old Hollywood Road, après s’être aperçus que 4 caméras digitales y étaient cachées.

On craint qu’ONH, qui avait déjà attaqué à la bombe la base du MI5 de Palace Barracks en avril, n’utilise les enregistrements pour cibler des militaires et identifier des agents secrets qui travaillent dans cette nouvelle base. Des officiels de la sécurité intérieure à Londres minimisent l’affaire en disant que les arbres ont dû être coupés et une nouvelle barrière érigée pour éviter que ce bouquet d’arbres ne puisse cacher des tireurs embusqués. De son côté, le PSNI [police nord-irlandaise] nie en bloc en disant qu’aucun matériel susceptible d’être utilisé par les terroristes n’a été trouvé dans le quartier de Redburn depuis l’attaque à la bombe d’avril.

Mais des sources bien placées ont insisté sur le fait que des caméras avaient bel et bien été trouvées et ont précisé qu’une telle découverte était embarrassante pour le MI5 qui emploie plus de 300 personnes dans cette base.


Une source travaillant à l’intérieur de la base a pu nous dire les choses suivantes : « Il y avait quatre caméras derrière la base, qui couvraient tous ses angles. C’est pour cela qu’en plus d’ériger la barrière, on a coupé ces arbres qui étaient en parfaite santé. Cette contre-mesure vous montre à quel point le MI5 prend au sérieux les dissidents et les atrocités qu’ils avaient l’air de préparer. Les caméras marchaient sur batteries et étaient là depuis un certain temps, peut-être des mois, et elles étaient munies de cartes-mémoire ».


On peut présumer que les chefs d’ONH voient la pose de caméras espionnes comme une grande réussite, même si leurs équipements ont fini par être découverts. On peut présumer aussi que les membres d’ONH font des allers-retours réguliers dans le bois de Redburn pour la récolte des cartes-mémoires et pour changer les batteries des caméras.


Une source a affirmé que cette découverte montrait qu’ONH devenait encore plus dangereux : « Ces gens deviennent des paramilitaires de plus en plus sophistiqués » a-t-elle dit. « En avril, ils ont fait exploser une voiture piégée aux portes de la base de Palace Barracks, et maintenant ils espionnent le MI5. Voilà qui montre le niveau de la menace posée par ONH, ils sont très, très dangereux. » a-t-elle ajouté.

De son côté, le député unioniste Gregory Campbell s’est alarmé de nos révélations : « Cela aurait des implications très sérieuses si c’était vrai, c’est très préoccupant » a-t-il dit.

 

source The Belfast Telegraph via Liberation Irlande

Publié dans Peuples en Lutte

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article