Quand les sionistes se servent de nos LLN

Publié le par FPL

 

http://heavenawaits.files.wordpress.com/2008/04/anti-jews.jpg

 

 

La Lutte de Libération Nationale Corse est claire, limpide. Ses bases ont été jetés il y a plus de 30 ans et pourtant il y en a encore qui la détourne à des fins radicalement opposés à ses principes. Nous le savons, les identitaires se drapent de LLN pour faire valoir leurs idées xénophobes et réactionnaires. Avec l'explosion des réseaux sociaux,on ne compte plus les discours incohérents,mais voilà qu'apparait une nouvelle extrême droite; une extrême droite sioniste.

 

 

 

 

Comme l'extrême droite "traditionnelle", elle va utiliser notre idéologie de LLN comme cheval de Troie.

Autre point commun la peur du musulman.

Ainsi circule sur facebook un article qui fait le parallèle entre Corses, Basques, Bretons et Palestiniens pour conclure que le peuple palestinien n'existe pas!

 

La LLN corse soutient officiellement la lutte du peuple palestinien.

 

Nous vous laissons découvrir ce chef d'œuvre sioniste et vous invitons à regarder la vidéo ci dessus pour comprendre l'histoire de la lutte palestinienne.

 

A lire également un texte du meme genre sur juif.org

 

----------

 

Les Corses, les Basques, les Bretons et les imposteurs

 

Les Corses ont une langue qui leur est propre.
Les Basques ont une langue qui leur est propre.
Les Bretons ont une langue qui leur est propre.
Les Palestiniens n’ont pas de langue qui leur est propre. Ils parlent l’arabe.
A chacun son identité.


Le peuple corse existe depuis des siècles.
Le peuple basque existe depuis des siècles.
Le peuple breton existe depuis des siècles.
On a parlé pour la première fois de peuple palestinien il y a moins de cinquante ans, quand les armées arabes ont échoué à vouloir supprimer Israël par la force. Las de passer pour les grands méchants face au petit Etat Juif, les pays arabes ont crée un peuple palestinien encore plus petit que le peuple juif, pour faire passer Israël pour le grand méchant.
A chacun son histoire.


Les Corses préparent le pastizzu et le brocciu.
Les Basques préparent l’axoa d’espelette et le poulet basquaise.
Les Bretons préparent le kouign-amann et le far breton.
Les Palestiniens ne préparent rien qui leur soit spécifique.
A chacun ses traditions.


Les Corses nous font entendre les chants polyphoniques qui sont une spécialité corse.
Les Basques nous font entendre le bertsularisme qui est une spécialité basque.
Les Bretons nous font entendre les gwerzioù qui sont une spécialité bretonne.
Les Palestiniens, à part le bruit des bombes, ils n’ont rien à nous faire entendre.
Ou alors des complaintes contre Israël, qui sont une spécialité palestinienne.
A chacun sa culture.


Les Corses ont un territoire bien défini.
Les Basques ont un territoire bien défini.
Les Bretons ont un territoire bien défini.
Les Palestiniens n’ont pas de territoire défini. Ils sont prêts à se mettre n’importe où dans le monde, du moment que c’est à la place d’Israël. La Jordanie se situe comme Israël en Palestine et pourtant les Palestiniens n’ont de revendications que sur l’Etat Juif.
A chacun sa géographie.


Les Corses apprennent aux enfants à faire de la peinture.
Les Basques apprennent aux enfants à jouer à la pelote.
Les Bretons apprennent aux enfants à faire des pardons.
Les Palestiniens apprennent aux enfants à mourir en shahid.
A chacun son éducation.


Les Corses ont une langue, une culture et des traditions qui leur sont propres.
Les Basques ont une langue, une culture et des traditions qui leur sont propres.
Les Bretons ont une langue, une culture et des traditions qui leur sont propres.
Il est impossible de trouver des différences entre les Palestiniens et leurs voisins arabes.

Vous avez compris,


Les Corses forment un vrai peuple,
Les Basques forment un vrai peuple,
Les Bretons forment un vrai peuple.
Quant aux Palestiniens, il n’existe aucun peuple sur terre qui ne soit plus artificiel.


Et pourtant, dans ce monde à l’envers, ce sont bien les Palestiniens qui, cette semaine, ont été admis comme membre à part entière à l’UNESCO, dont je rappelle quand même que l’acronyme en anglais signifie, Organisation des Nations Unies pour l’Education, la Science et la Culture.


Et parmi les pays qui ont voté en faveur de cette adhésion grotesque, on compte l’Espagne et la France, ceux-là mêmes qui répriment avec sévérité toute tentative d’autodétermination des vrais peuples corse, basque et breton.


Alors oui, si le ridicule ne tue pas ses auteurs, il s’est mis au service de l’injustice, a détruit les repères, et couronne la ruse au sein de l’Organisation de Nations Unies et de ses filiales, là où dorénavant les imposteurs et leurs dévots sont rois..


Par Alain Legaret pour Le Monde à l’Endroit

---------

Publié dans Peuples en Lutte

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article