Rapprochement des prisonniers corses :« Une priorité pour le Garde des Sceaux Michel Mercier »

Publié le par FPL

http://infurmazione.unita-naziunale.org/wp-content/gallery/RendezNousLesOtages-AssociuSulidarita.jpg

 

 

En décembre dernier, le député-Maire Sauveur Gandolfi-Scheit, qui avait pris des engagements avec l’Associu Sulidarità et le CAR en 2009 lors de la venue du Président de l’UMP à l’Assemblée Nationale Jean François Coppé, a écrit une lettre au Ministre de la Justice et des Libertés pour lui demander des éclaircissements sur le retour des « prisonniers politiques » afin que la situation en Corse ne se dégrade pas.


Le Garde des Sceaux a répondu dans un courrier à la date du 10 janvier, en confirmant  les 20 places au sein du nouveau quartier du centre de détention de Borgo, et que ce dossier était une de ses priorités.


Enfin il précise qu’il ne manquera pas de répondre plus précisément dans un prochain courrier de l’avancement de ce dossier.

Suite au prochain épisode donc…


Malgré les bonnes volontés affichées  il est un paramètre qui entraîne l’impatience des personnes concernées par le rapprochement des prisonniers politiques, c’est celui du « TEMPS qui passe » et qui ne fait que reporter une éventuelle application de la loi, car il ne s’agit que d’une application pure et dure de la loi.

Un jour d’attente, c’est un jour de plus pour les familles qui doivent se préparer à faire le prochain voyage, un jour de plus pour les prisonniers politiques loin de leurs proches. Un jour de plus et un traitement à part pour les « nationalistes Corses ».


Il y a un dicton en Corse, U TROPPU STROPPIA.


Doit on attendre le pire pour qu’enfin soit rapprochés nos patriotes ?

En attendant une réponse définitive sur le rapprochement des prisonniers politiques, l’Associu Sulidarità maintient plus que jamais son déplacement à Toulon du Vendredi 28 janvier au Dimanche 30 Janvier, avec le samedi 29, un défilé dans Toulon suivit d’une conférence de presse.


Déjà plus de 120 personnes sont au départ de cette action et d’autres les rejoindront de plusieurs coins de France…


Azezzu Annerbatu pour Unità Naziunale


Publié dans Corsica

Commenter cet article