Un accord entre le Fatah et le Hamas à Moscou

Publié le par FPL

http://s2.lemde.fr/image/2011/05/23/540x270/1526334_3_9970_le-ministre-des-affaires-etrangeres-russe.jpg

 

 

La Russie a annoncé, lundi 29 mai, une nouvelle avancée des pourparlers de réconciliation entre les mouvements palestiniens rivaux, Fatah et Hamas, qui ont signé, à Moscou, une nouvelle déclaration commune sans en dévoiler pour autant le contenu.

"Nous avons pu élaborer ensemble une déclaration importante qui aidera à mettre en œuvre les accords [de réconciliation] du Caire", a déclaré le ministre des affaires étrangères russe, Sergueï Lavrov, qui a reçu à Moscou des délégués palestiniens.


"Dans ce texte nous exprimons notre fidélité à l'accord du Caire", a de son côté déclaré Azzam Al-Ahmad, haut responsable du Fatah. "Le président palestinien, Mahmoud Abbas, m'a téléphoné dimanche pour nous remercier d'avoir mis à disposition un lieu pour cette rencontre si utile", à laquelle ont participé, notamment, Azzam Al-Ahmad et le numéro deux du bureau politique du Hamas, Moussa Abou Marzouk, a ajouté M. Lavrov.


MOSCOU "COSPONSOR" DE LA RÉCONCILIATION PALESTINIENNE


Selon Moustafa Barghouti, membre du Conseil législatif palestinien, Moscou est ainsi devenu "un cosponsor" de la réconciliation palestinienne. "Nous avons eu une très bonne, très bonne rencontre", a-t-il ajouté.


La Russie a notamment rejeté les critiques d'Israël contre le Hamas, considéré par l'Etat hébreu comme une organisation terroriste, a indiqué M. Barghouti. M. Lavrov "estime que la meilleure réponse à ces critiques est d'aller vite de l'avant pour mettre en œuvre l'accord du Caire", a également déclaré ce négociateur palestinien.

La délégation palestinienne effectue une visite de trois jours à Moscou, quelques semaines après l'accord de réconciliation conclu entre le Fatah de M. Abbas et le Hamas, qui contrôle la bande de Gaza.


Cet accord, condamné par Israël, a été salué par la Russie, membre du Quartette pour le Proche-Orient, aux côtés des Etats-Unis, de l'Union européenne et de l'ONU. Moscou maintient des relations avec le Hamas, considéré comme une organisation terroriste par Washington et l'Union européenne.

 

Source lemonde.fr

Publié dans Peuples en Lutte

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article