Le FLNC-UC menace les français qui se rendraient aux urnes

Publié le par FPL

 



Dans un communiqué le FLNC-UC menace les français qui se rendraient aux urnes dans le cadre des élections municipales. Quelques extraits diffusés dans la presse :
                                                                                                                    

 

 Les français menacés de "représailles"

 "la colonie française de peuplement ne peut en aucun cas décider du destin politique de la nation corse". "Elle n'a aucun droit sur cette terre. Nous saurons lui répondre de manière adéquate le moment venu"

"Nous conseillons aux Français étrangers aux intérêts vitaux de notre terre de ne pas se rendre aux urnes"

Afin de comprendre la portée de ce communiqué, il est nécessaire de rappeler que le peuple corse est minoritaire sur son sol, les français constituant la première communautée en terme de population. Par conséquent, les résultats électoraux ne representent pas la volonté du peuple corse mais de l'ensemble des habitants de l'ile Corse. (afin de mieux comprendre visitez les liens disponible en fin de cet article)
Il est à noter également que le peuple corse est une communauté de destin, communauté qui accueille toute personne ayant la volonté l'intégrer.Cette notion de communauté de destin est portée par tous les mouvements nationalistes.

 A propos des élections municipales

Selon le FLNC-UC elles sont «sans conséquences politiques effectives" puisque "la Corse se trouve toujours confrontée au problème de la négation de son identité nationale".

"Ces élections mettent de nouveau en évidence les multiples et indécents glissements claniques qui enlèvent toute dignité à l'électeur potentiel"

 

A l’état français

« Le gouvernement français n’a aucune intention de prendre en considération le fait national corse»
Il dénonce les "mensonges répétés sur le rapprochement des prisonniers politiques"

 

Tentative de division

« la rencontre d’un responsable autonomiste et d’un haut responsable policier français est l’illustration de certains mécanismes facteurs de division et de manipulation. Le mouvement de libération nationale n’a que trop souffert de ces agissement y compris en son sein.»

 Puis conclut "Plus que jamais l'heure est au renforcement de la lutte de libération nationale"

Le responsable autonomiste est sans doute Jean Cristophe Angelini (PNC), qui a été arrêté sans raison réelle à Paris alors qu’il sortait d’un rendez vous avec un haut fonctionnaire. Il affirme n’avoir eu aucune information sur  l'identité de son interlocuteur .


Sources des extraits du communiqué :  AFP ,Reuters, Alta Frequenza
source vidéo: France 3 corse

Réagissez ici (vous trouverez le communiqué de CNI sur la communauté de destin )

Liens internes

Réactions de Corsica Nazione indipendente ( Interview -notion de communauté de destin )

A propos de la colonisation de peuplement (communauté de destin voir annexe 3)


A propos de l'arrestation de JC Angelini

Affaire Angelini

Publié dans Corsica

Commenter cet article