L’action Commando contre Promeo débloque la situation et empêche la spéculation

Publié le par FPL

http://www.corsematin.com/media_corsematin/imagecache/article-taille-normale-nm/afp/2010-12/2010-12-23/photo_1293115186249-5-0_11.jpg

 

Il fallait écouter France 3 Corse ce vendredi soir pour comprendre sans langue de bois que l’action commando clandestine a une fois de plus stopper la spéculation en Corse au grand dam des nationalistes modérés, du Maire de la Commune, du collectif Salvemu l’Anghjone et in fine de l’appareil politico-répressif de l’Etat Colonial.

C’est pas un joli cadeau de noël au peuple corse que ce sont empressé de faire le groupe Proméo et Salvemu L’Anghjone en ce vendredi 24 décembre ? D’un cotés Promeo retire toutes les parcelles en vente sur son site internet et de l’autre, le responsable du Collectif Salvemu l’Anghjone reconnait que l’action commando à débloquer la situation


Selon son porte-parole : « Ca coupe l’herbe sous le pied de toutes idées de spéculation. Deux choses, la première si effectivement il s’engage (Promeo) à ne plus vendre le domaine à la découpe, on ne peut que s’en féliciter. D’autre part, c’est tout de même un aveu qu’au préalable il (promeo) les vendait, en revanche ce qu’il faut déplorer, c’est qu’il y ai eu malheureusement cet attentat qui a lui débloquer la situation » et il conclut par « c’est vraiment dommage »


Il va être difficile maintenant de faire condamner la violence politique sans quelques manipulations et communications « langue de bois ». Selon un sondage publié dans la presse insulaire il y a quelques années, une majorité des corses reconnaissaient que les actions du FLNC avaient évité le bétonnage de notre pays, la donne n’a pas changée.

 

Unità Naziunale

Publié dans Corsica

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article